Maaya Travel, votre agence Touristique au Mali.

Français
English
Italiano

Observation des
Oiseaux de Ségou

Cette excursion unique au Mali est le fruit de 3 années d'études
effectuées par le groupe d'ornithologues suivant :
Professeurs du Lycée Cabral SEGOU : Famakan NOMOKO, Ibrahim DIABATE et Adama SANOGO
Charente Nature ANGOULEME : Jean-Pierre SARDIN, Pierre FANTIN

Liens sur les oiseaux - Bibliographie - Caractère physique et écologiques

  Pendant plus de 3 ans, à l'initiative des naturalistes maliens, un inventaire du patrimoine ornithologique du Cercle de Ségou (Mali) réalisé par des naturaliste Maliens et français dans le cadre du jumelage entre les villes d'Angoulême (Charente - France) et de Ségou, et de la coopération entre la France et le Mali, une participation de naturalistes Charentais a été financée par le comité des Jumelages d'Angoulême et l'association Charente Nature. La poursuite de ce travail sur une longue période, l'approfondissement des informations sur les populations nicheuses ou migratrices, l'élargissement de l'inventaire à l'ensemble de la région de Ségou, seront autant d'éléments qui permettent maintenant aux biologistes maliens de mieux connaître leur patrimoine naturel, de proposer des solutions pour le conserver et l'enrichir, afin de le transmettre dans le meilleur état possible aux générations futures. Cette observation se fait en région de ségou. Elle peut être incluse dans un autre circuit !


  Je peux vous accueillir à l'aéroport que vous m'indiquerez puis effectuer toutes les réservations sur ségou (hébergement, repas, petits déjeuner et transfert vers le lieu de départ). Le circuit peut donc être réaménagé en fonction de vos souhaits.
Dans tous les cas un devis descriptif vous sera communiqué avant votre réservation.

Les principaux sites Ségoviens qui seront explorés

Le quartier administratif de la ville de Ségou, le long du fleuve Niger, avec une grande densité d'arbres et les digues imposantes. La ville de Ségou vue du fleuve Niger 

 Il s'agit de l'ancien quartier colonial de la ville, où l'on trouve l'ensemble des bâtiments administratifs, le plus souvent situés au milieux de parcs et de jardins. De nombreuses essences, naturelles ou plantées, arborées ou arbustives, forment un couvert végétal varié, à différents étages. Les principaux arbres sont : le caïlcédrat (dialla en bambara) (Khaya senegalensis), le balanzan (Acacia albida), le manguier (mangoro) (Mangifera indica), le neem (l'arbre aux palabres = saï-djirini) (Azadirachta indica), le palmier borassus (sébé) (Borassus flabelliger), le fromager (banan) (Ceiba pentendra), les eucalyptus (Eucalyptus sp.), l'arbre aux alumettes (alumeti-djirini) (Gmelina arborea), avec lequel se fabrique le brin d'alumette local.

Le Niger à Ségou : Tres large, le fleuve irrigue une grande partie de la plaine avoisinante, est source de vie pour toute la faune locale.
Le Niger à SégouLocalisé à proximité du Niger, ce quartier offre à certaines espèces d'oiseaux d'excellentes conditions pour la reproduction : tranquillité, site de nidification, proximité des sources de nourriture.

C'est le cas notamment pour les ardéidés, les tisserins, et de nombreuses espèces de passereaux insectivores.


Les jardins maraîcher : Sur les berges du fleuve Niger à Ségou et dans les villages voisins se développent des parcelles cultivées pour les fruits et légumes.
Les jardins maraîcher  En bordure du Niger, au Nord-est de la ville, se sont développés assez récemment des parcelles maraîchères en zone inondable, sur une superficie d'environ 22 ha. Les cultures de maïs, riz, de juin à octobre, puis de choux, pommes de terre, haricots, gombo de novembre à juin…. forment des mosaïques végétales qui attirent de nombreuses espèces d'oiseaux en raison de la source de nourriture abondante qu'elles procurent.

  Les jardiniers doivent même fréquemment lutter contre certaines espèces (tisserins, youyous…) s'ils veulent espérer obtenir une production convenable, qui fournit un apport non négligeable dans l'alimentation de nombreux ségoviens.


La ferme de Soninkoura : Cette vaste étendue autrefois modèle d'exploitation agricole locale, est devenue, avec le temps, un exemple pédagogique de grande valeur des écosystèmes sub-sahéliens.

La ferme de Soninkoura.  La ferme agro-pastorale de Soninkoura est située à l'est de la ville de Ségou, le long de la rive droite du Niger. Elle a été créée en 1922 par l'administration coloniale et avait un but lucratif. C'était aussi un outil culturel et pédagogique qui devait servir aux Africains en général et aux Maliens en particulier. Aujourd'hui patrimoine de l'état malien, la ferme s'étend sur une superficie d'environ 100 ha.Elle est composée de 2 parties distinctes /

La partie nord en bordure du fleuve couvre une superficie de 22 ha.

La partie sud de 78 ha, entièrement entourée de grillage et contiguë au lycée Cabral. Elle comprend une zone de friche (anciennes cultures), une zone forestière et des parcelles d'arbres fruitiers çà et là.important de cette flore remarquable, plantée ou indigène, a été réalisée par les professeurs de biologie du Lycée. Par sa proximité avec le fleuve et la présence d'arbres fruitiers et d'un peu de bétail, la ferme offre à de nombreuses espèces d'oiseaux d'excellentes conditions de nourriture, tandis que les multiples formations arbustives procurent le couvert et la tranquillité. C'est le cas notamment pour de nombreux passereaux.

 

 Les bords du Niger :

Piroguier à Ségou   Né dans les monts Loma de Guinée, le fleuve Niger a déjà franchi environ 600 km lorsqu'il arrive à Ségou. Il est pourtant encore à près de 2000 km de son delta. A Ségou, le fleuve atteint en moyenne 1 km à 1,5 km de large. Quelques îles, des bancs de sable en période sèche, une riche faune piscicole, une végétation rivulaire parfois assez dense, tout concourt à la présence d'une avifaune riche et diversifiée, et notamment à un passage migratoire important. Les espèces végétales sont essentiellement des graminées comme Cymbopogon giganteus (Tiékale), Andropogon gayonus (Nadié), Panicum anobaptistum, Zornia glochidiata, Imperata cylindrica (dolé)….  Les ardéidés, cormorans, canards, limicoles paléarctiques, laridés, rapaces, martins-pêcheurs et chasseurs, guêpiers… sont présents le long des berges, lesquelles sont accessibles surtout en pirogue.


La forêt de Faira à la saison sèche.La forêt de Faira : Ce vaste espace protégé partiellement présente un échantillon intérressant de la savane arborée du sub Sahel en Afrique de l'ouest.

  Cette zone de savane arborée et arbustive, d'une superficie de 3200 ha, a été classée en 1944 par le haut-commissaire de la République française, gouverneur de l'Afrique occidentale. Situé à une quinzaine de km à l'est de Ségou, c'est un ensemble de formations à boisements lâches, comprenant de petites mares temporaires, dont la plus importante est celle de Korona. Les essences caractéristiques sont le karitier ((Vitellaria paradoxa)(sî), l'acacia seyal (zadié), le baobab (Adansiona digitata) (sîra), Mitragyna inernis (n'dioun), surtout en bord de mare, Diospyros mespiliformis (sun sun), dont les fruits sont très appréciés des perruches et des perroquets youyous, Anogeissus leiocarpus, Combretum micranthum, Tamarindus indica, Sclerocarya birrea, Lannea velutina, Cassia seberiana, Piliostigma reticulatum, Guera senegalensis (n'goundié), Balanites aegyptiaca, Prosopis africana (gélé) ….
Actuellement, la forêt est soumise à la pression de l'homme, notamment par une exploitation frauduleuse du bois pour les besoins domestiques. Elle connaît aussi des problèmes de surpâturage. A certains moments de l'année (de juin à février) elle offre d'excellentes conditions pour certains oiseaux comme les tisserins, les travailleurs à bec rouge, les pintades, les francolins…

La forêt de Faira à la saison des pluiesLes mares forestières importantes, comme celle de Korona, concentrent vers décembre une avifaune nombreuse et variée : pintades, francolins, moineaux-tisserins, moineaux dorés, tourterelles, tisserins gendarmes…. viennent boire et se nourrir autour de ces rares points d'eau, où chassent le milan noir et le busard pâle.

La forêt de Faira à la saison des pluies. La physionomie du paysage évolue avec les précipitations. De juillet à octobre, la forêt offre aux oiseaux gîtes et nourritures en abondance et favorise leur reproduction.


Les rizières de Konodimini : Situé à environ 11 km de Ségou, sur l'axe Bamako-Ségou, le casier rizicole de Doukouna-Somonodougouni est le premier casier du complexe rizicole de Tamani. Ce complexe aménagé avec une submersion contrôlée couvre une superficie de plus de 7000 ha. Il borde le Niger le long d'une digue de 11 km. C'est une vaste terrasse alluviale au paysage ouvert avec, en saison sèche, quelques étangs relictuels de la submersion.
La végétation clairsemée est surtout constituée de graminées. Quelques essences arborées ponctuent le paysage, comme Acacia seyal, Anogeissus leiocarpus, Peliostigma reticulatum, Acacia albida, Sclerocarya birrea, Guiera senegalensis…
Après les récoltes la rizière héberge de nombreux oiseaux, hérons, aigrettes limicoles et passereaux surtout.

  Le Bani : Situé à une quarantaine de kilomètres à l'est de Ségou, le Bani est l'un des grands affluents du Niger, qu'il rejoint au niveau de Mopti, plus au nord. Le site exploré est composé des îles et des berges de la rivière, berges pourvues d'une végétation très dense, et bordées d'un milieu forestier plus fourni qu'à Faïra. Une seule sortie a eu lieu sur la période considérée, en juillet 98. Ce site semble cependant très riche biologiquement, et mérite un inventaire plus complet, y compris le milieu forestier adjacent.

  Secteur de Siribala : Situé en bordure du delta intérieur du Niger, à 75 kilomètres au nord de Ségou, la ville de Siribala (environ 10 000 habitants) est entourée de champs de canne à sucre et de rizières, au milieu d'une savane arborée. Le secteur étudié se situe à l'ouest de la ville, le long d'une digue bordant un canal d'irrigation, qui rejoint un bras du Niger.


Maaya Travel, votre agence Touristique au Mali.

  Remarques : Tout circuit fait l'objet d'une préparation minutieuse, en fonction des moyens de locomotions retenus, la nature des hébergements (hotel, campements, bivouacs), les visites, etc...
Un devis est toujours communiqué avant la réservation.
 Lors des circuits, je suis assisté de chauffeurs, de guides locaux dans les villages visités. Nous tenons au maximum à faire fonctionner l'économie locale. C'est notre façon d'être solidaire !

  Généralement, le circuit comprend donc :

  • L'organisation de votre voyage, de son point de départ à son point de retour. Nous vous accompagnons de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à votre retour.
  • Les transports terrestres et fluviaux adaptés (voiture, 4X4, autocar, taxi brousse, pirogues)
  • Les repas (petits déjeuner, déjeuner et diner), en hôtel, campement ou bivouac.
  • Les nuits en hôtel, campement ou bivouac.
  • Tous les droits d'entrée, frais des visites éventuels dans les villages.
  • Toutes les taxes touristiques locales et les frais de portage.
  • Selon la demande, les transferts aéroport à l'arrivée et au départ de Bamako ou en un autre lieu.

  Les prestations n'incluent pas les billets d'avion aller/retour au Mali (nous pouvons effectuer vos réservations si vous le souhaitez), les visas d'entrée, l'assurance, les dépenses personnelles, les repas non précisés, les boissons, les pourboires.


Circuits sur mesure  Circuits sur mesure : Parce que chacun a des envies différentes, nous avons su très tôt nous adapter à la demande de nos clients en proposant un service personnalisé. Que vous voyagiez à deux, en famille ou avec des amis, la plupart des circuits présentés peuvent être adaptés en voyages sur mesure en fonction de vos désirs, de votre rythme et de votre budget. Les étapes et les excursions se déroulent en véhicule privé avec ou sans chauffeur et un guide local parlant français (pour autre langue nous demander !). Vous bénéficiez partout d’un accueil personnalisé et privilégié. Nous vous accompagnons de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à votre retour. N'hésitez pas à nous consulter pour ce type de prestation ! 

  Crédits : Les photos présentées sur le site, offertes par des clients et ne sont pas contractuelles.
Maaya Travel, votre agence Touristique au Mali.

© Maaya Travel - Droits de reproduction et de diffusion réservés

Dernière mise à jour :